Biographie

Caroline Dusseault termine ses études en danse contemporaine, spécialisation chorégraphie, en 2008 à l’Université du Québec à Montréal. Elle est la seule de sa cohorte à recevoir un tel diplôme, soulignant qu’elle s’est démarquée par la particularité et l’agilité de son sens créatif. 

Elle s'exerça avec Contes sur moi (2006), Les rudiments (2008) et Rencontre (2009), puis reçut une bourse de création de la MRC des Pays-d'en-Haut pour La notion du bonheur (2011), soutenue par le CALQ et dansée au Théâtre du Marais en mars 2011.

En tant qu’interprète, elle dansera pour David Pressault, Cassiopée danse, Lucie Grégoire Danse, Philippe Vita, Martine Époque, les productions Roy Box (Festival Juste pour rire), ainsi que pour Tino Sehgal qui exposa la pièce Kiss au Musée d'art contemporain de Montréal en 2013. 

Caroline reçoit le coup de coeur de Circuit-Est et se voit offrir un atelier de son choix pour la saison 2014-2015.

Elle travaillera, en été 2010, en tant que répétitrice pour Les ponts vibrants de Marie-Ève Farmer et assistera Sabrina Usher dans la production du spectacle Les creux d'un rêve, présenté au Théâtre Lachapelle en mars 2011. Elle assistera également les chorégraphes invités dans huit Bal Moderne produits par La 2e porte à gauche.

L'organisation d'évènements de danse l'attirant, elle travaille bénévolement pour le Festival des Arts de Saint-Sauveur ainsi que pour la deuxième édition de l'évènement Québec Danse organisé par le RQD en 2013. Elle travaillera à La danse sur les routes du Québec et en tant qu'agente de développement de la danse pour l'Arrondissement Lasalle.

La cohérence du modèle (2012), un banc d'essai présenté à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal obtint des résidences de création aux maisons de la culture Frontenac, Maisonneuve et Mercier et Caroline fut sélectionnée pour un stage en Belgique offert par LOJIQ en novembre 2010, ainsi que pour participer à l'Atelier de jeunes chorégraphes du RQD en 2012.

La suite logique (2013), obtient deux prix Coup de pouce à Vue sur la relève 2014 dont 25 heures d’accompagnement avec Diagramme Gestion Culturelle, qui lui permettra de mettre en forme une équipe de travail pour DUSSO. Soutenu par le CALQ, le spectacle se voit offrir plusieurs résidences de création et est présenté dans de nombreux festivals et salles de diffusion renommées. Entre autres, le Festival Zone Homa, Odyscène, la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal, la Salle Pauline-Julien et Hector-Charland. Le programme Jeunes Volontaires qui la soutient pour la deuxième fois lui permet de développer plusieurs activités de médiation accompagnant ce spectacle.

La jeune chorégraphe est en création pour sa nouvelle pièce Down 2.0 Earth aidée de résidences à la maison de la culture Pointe-Aux-Trembles et à la Boite-Théâtre de Caraquet au Nouveau-Brunswick.